Patriarche

Le sacrifice de Noé au sortir de l'arche

Homme debout de profil, les mains levées au ciel. 3 femmes derrière lui. Texte "Hugues Taraval 1783 Le sacrifice de Noé au sortir de l'arche. 2 avril 2017" Signé BR

Le sacrifice de Noé, d'Hugues Taraval. Aquarelle et feutre, 2 avril 2017. Bénédicte Roullier

L'arche de Noé

Noé est un patriarche, un chef de famille. D'après la Bible, sa descendance a peuplé la terre : son fils Sem fut l'ancêtre des peuples sémitiques, les peuples africains descendent de Cham et Japhet peupla l'Europe.

A l'âge de 600 ans il construisit un navire pour échapper au déluge qui allait dévaster la terre, il sauva sa famille et un spécimen de chaque espèce animale. Après 40 jours et 40 nuits de pluies diluviennes, des jours et des nuits d'errance, l'arche de Noé échoua, dit-on, sur le haut-plateau arménien, au mont Ararat.

Situé aujourd'hui en Turquie, le mont Ararat est, pour les Arméniens, bien plus qu'une montagne, il est l'image de la mère patrie. Le Sacrifice de Noé d'Hugues Taraval (1783), la peinture dont j'ai croqué un détail, provient de la cathédrale Sainte-Croix-de-Paris des Arméniens, elle était exposée au Petit Palais à l'exposition "Le Baroque des Lumières".

Liens