Musée du Cinquantenaire

Moitié supérieure de la feuille : 2 colonnes à gauche, statue antique au centre,, un escalier au fond à droite qui montent vers les bureau qui donne sur la salle d'exposition. Moitié inférieure : texte, profil égyptien et statue de la prêtresse. Texte "La grande colonnade d'Empennée (Syrie). Colonnes à cannelures torses datant de 168 de part et d'autre de la grand rue construite au lendemain du séisme du 13.12.115 apr. J.-C. Statue de Septime Sévère (dit de) demandant la parole de la main droite brillamment restaurée en 1667. Acquise par l'Etat belge en 1904. La ville d'Apamée comptait 117 000 hommes libres soit env. 500 000 habitants lors du recensement effectué par Quirinius, gouverneur de Syrie. Au. c'est un petit village Qal'at Madhiq. Statue de Godecharle, prêtresse d'Isis qui décorait l'hôtel de la préfecture pour la visite du 1er consul en 1903. Pétaménopé, prêtre thébain. 650 BC Karnak.

Musée du Cinquantenaire. Crayons de couleur et feutre, février 2017. Bénédicte Roullier

Musée du cinquantenaire à Bruxelles

Dans les années 1920, les collections belges d'art et d'histoire ont été installées dans le palais du Cinquantenaire édifié pour les 50 ans de l'indépendance de la Belgique.

La reconstitution de la colonnade d'Apamée (Syrie) occupe tout un côté de la grande salle de l'Antiquité. Apama était une princesse perse, épouse de Séleucos 1er, général d'Alexandre-le-Grand et fondateur de la dynastie hellénistique des Séleucides (305 à 64 av. J.‑C.). La colonnade est d'époque romaine (2ème siècle apr. J.-C.).

Septime Sévère (145-211) préside la salle. La statue antique en bronze a été découverte à Rome au 17ème siècle sans tête ni bras droit. Le sculpteur baroque Paolo Naldini, collaborateur du Bernin, lui donna en 1667 les traits de Septime Sévère.

Au détour d'un escalier, une prêtresse d'Isis retrouvée en 1990 dans les caves des musées royaux témoigne du décor égyptien de la résidence de Bonaparte à Bruxelles.

Liens

Apamée

Septime Sévère

Prêtresse d'Isis